– Formation à l’Urbanisme à Haïti

A l’initiative du Comité Interministériel d’Aménagement du Territoire de Port au Prince et financé par l’Union Européenne, AGIRabcd a été saisi d’un projet d’appui institutionnel pour la formation à l’urbanisme.
Ce projet ambitieux consiste à :
— – former des cadres publics: accompagner ingénieurs et cadres administratifs dans une démarche pluridisciplinaire  des problématiques urbaines afin de pouvoir conseiller les maîtres d’ouvrage publics.
—  – définir dans le cadre de l’aménagement du territoire, les enjeux urbains spécifiques de reconstruction et la stratégie de planification.
—  – créer une dynamique de collaboration inter-services, de synergie et de transversalité (données, décisions, responsabilités…).
Le projet est constitué de 10 sessions à Haïti entre le 1er juillet 1015 et le 31 janvier 2017. Paul Lecomte d’AGIRabcd06 a participé à la session 2 (déc. 2015: diagnostics pré-aménagement et analyse de risques) et conduit la session 8 (sep. 2016).  Il s’agissait d’un exercice de réalisation d’un plan de protection des plages et d’occupation de la zone littorale et du quartier urbain proche, dans un secteur touristique emblématique de la ville de Port-Salut.
Affichage de IMG_8309.jpg en cours...
Mais quelques semaines après cet exercice en vraie grandeur, le cyclone Matthew a dévasté le 4 octobre 2016 toute la partie sud-ouest d’Haïti (et un millier de morts) et a érodé en grande partie les plages de Port-Salut, détruisant le quartier littoral et arrachant les arbres et les infrAffichage de ouragan-matthew-haiti_5720437.jpeg en cours...astructures.

 

– Chercher son stage au Lycée des Coteaux-Cannes

La recherche du stage est une démarche difficile. Décrocher le téléphone, se présenter et essayer de convaincre l’employeur du bien fondé du stage et obtenir un rendez-vous, sont à l’évidence des obstacles infranchissables pour certains élèves.

Mardi 6 Novembre, à la demande et avec le support de deux professeurs des classes de 1°  du Bac vente, Marie-France et Bernard ont animé une action dont le but était de « décrocher » un stage. En petits groupes de 3, une première séquence consacrée à la restitution des enseignements a été suivie d’une simulation d’appel. Les corrections ont été apportées: le ton, la politesse, la présentation, l’objet de la demande, les coordonnées et date des rendez-vous. Ensuite les choses sérieuses ont commencé: chaque élève disposait d’une liste d’environ 5 entreprises a appeler. Les angoisses et les maladresses ont rapidement été maitrisées: la plupart d’entre eux ont obtenu un rendez-vous ou un contact pour envoyez le CV et la lettre de motivation. A l’évidence ce type d’entrainement mérite une diffusion dans d’autres classes et établissements. Merci aux professeurs pour leur formidable travail de préparation des élèves.